Atelier
Download
1 / 2

Atelier CREATIVITE SCIENTIFIQUE ET SA TRANSMISSION - PowerPoint PPT Presentation


  • 84 Views
  • Uploaded on

Atelier CREATIVITE SCIENTIFIQUE ET SA TRANSMISSION Animé par Franova MARTA (LRI, Gif sur Yvette). EXPOSE D’INTENTION

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Atelier CREATIVITE SCIENTIFIQUE ET SA TRANSMISSION' - aquila-townsend


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Atelier CREATIVITE SCIENTIFIQUE ET SA TRANSMISSION

Animé par Franova MARTA (LRI, Gif sur Yvette)

EXPOSE D’INTENTION

La créativité scientifique est un sujet qui n'est pas souvent abordé par les chercheurs de manière explicite. Cet atelier se propose d'inciter ses participants à exprimer (ou à réfléchir comment exprimer) de façon explicite leurs créativité scientifique afin de faire connaître la spécificité de leurs approches individuelles. En effet, une idée nouvelle est en général développée hors du cadre de savoir-faire standard et rencontre souvent une opposition passive qui est due à l'incompréhension des collaborateurs potentiels qui sont obligés de réinventer le mode créatif de l'inventeur. Il s'agit donc de la nécessité de faire un "déjà-vu" à partir d'un "jamais-vu". La question qui sera aussi abordée dans l'atelier est : "Comment faire "apprendre" nos styles créatifs à des machines?" Cette question concerne aussi bien l'intelligence artificielle que le domaine de la créativité calculatoire.L'atelier sera utile à tous ceux qui s'intéressent à la créativité scientifique qui sous-tend les projets à long terme, à l'innovation aussi bien qu'à tous ceux qui s'intéressent aux questions de transmission des styles créatifs nouveaux et des problèmes cognitifs liés à une telle transmission.


Atelier CREATIVITE SCIENTIFIQUE ET SA TRANSMISSION

Animé par Franova MARTA (LRI & CNRS, Gif sur Yvette)

ETAT ACTUEL

BUT VISE

RESUME des échanges

  • . explorer la fertilisation entre créativité scientifique et artistique (inspiration par les méthodes artistiques)

  • clarifier les problèmes survenant avec les tentatives de la transmission de la créativité scientifique

  • chercher de nouvelles méthodes de créativité scientifique

  • clarifier la différence : innovation vs. création. vs. production

  • créer un langages de communication préservant la fertilité et le noyau interprétationnel pour chaque nouvelle méthode de création

  • tendances actuelles (voir des Handbooks of creativity existants, consulter les livres de Edward de Bono, de Michael Michalko, les ouvrages des auteurs français)

  • créativité scientifique dans le passé

  • créativité scientifique théorique (application des outils existants dans une logique fixe)

  • créativité scientifique pratique (« prêt-à-porter » vs. « sur mesure »)

  • créativité linéaire

  • créativité non-linéaire (récursive)

  • La majorité de participants s’inquiète des verrous et surtout de l’absence de (méthodes de) transmission de liberté créative dans les sciences. En effet, il y a une différence entre l’approche « théorique » (logique fixe, sans liberté de contourner ou même de changer les règles du « jeu ») et l’approche « pratique » (qui est typique d’un esprit d’entreprise avec logique évolutive et parfois opportuniste). D’autre part, l’approche théorique exige les définitions exactes dès le départ ; l’esprit d’entreprise travaille avec des spécifications informelles.

VERROUS

ACTIONS A ENGAGER

  • singularité de la créativité scientifique

  • langage de transmission imparfait

  • absence de langage commun pour décrire les nouvelles idées et le cadre qui leur est propre

  • influence négative de l’apprentissage standard

  • modèles de la reconnaissance empêchent l’émergence de nouveauté

  • approche théorique exige les définitions exactes dès le départ ; l’entreprise a des spécifications informelles

  • tendance à interpréter chaque nouvelle idée (« jamais-vu ») dans le cadre standard (« déjà-vu »)

  • créer un groupe de travail qui étudie l’état de l’art actuel et s’inspirer du vocabulaire standard pour réfléchir sur les points d’intérêt, c’est-à-dire, notre propre créativité scientifique et sa transmission

  • création de langage commun facilitant, dès que possible, le passage de « jamais-vu » à « déjà-vu »

  • introduire la notion de spécification informelle

  • insister sur la transmission d’autonomie créative


ad