D velopper le savoir g n rer des id es ensemble
Download
1 / 36

DÉVELOPPER LE «SAVOIR GÉNÉRER DES IDÉES ENSEMBLE » - PowerPoint PPT Presentation


  • 116 Views
  • Uploaded on

DÉVELOPPER LE «SAVOIR GÉNÉRER DES IDÉES ENSEMBLE ». Élaboré avec enthousiasme par Catherine Lavoie. Pourquoi ? . Nous devons tous résoudre de nombreux problèmes de plus en plus complexes et diversifiés. Exemple : Gestionnaire, enseignants et étudiants. Objectif Cet outil vise à :

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' DÉVELOPPER LE «SAVOIR GÉNÉRER DES IDÉES ENSEMBLE »' - sitara


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
D velopper le savoir g n rer des id es ensemble

DÉVELOPPER LE«SAVOIR GÉNÉRER DES IDÉES ENSEMBLE »

Élaboré avec enthousiasme

par Catherine Lavoie


Pourquoi
Pourquoi ?

  • Nous devons tous résoudre de nombreux problèmes de plus en plus complexes et diversifiés.

    Exemple : Gestionnaire, enseignants et étudiants.

  • Objectif

  • Cet outil vise à :

  • développer une culture durable du «savoir générer des idées ensemble » pour ajouter de l’originalité et de l’efficience aux solutions que l’on cherche.

    • Exemple : L’approche programme est fondée sur la collaboration collective qui suppose la concertation des différents acteurs scolaire.


Trois moyens pour d velopper le savoir g n rer des id es ensemble
Trois moyens pour développer le « savoir générer des idées ensemble » 

1. Développer une culture de collaboration

(anciennement : une équipe innovante)

  • 2. Maîtriser le processus de génération d’idées.

  • (anciennement : réinventer la réalité)

  • 3. Utiliser les ressources au service des idées.


1 er moyen
1 idées ensemble » ER MOYEN

DÉVELOPPER UNE CULTURE DE COLLABORATION.


Qu est ce que l innovation
QU’EST-CE QUE L’INNOVATION ? idées ensemble » 

  • une démonstration de la culture interne.

    Comment répondre plus adéquatement à un besoin ?

    Comment transformer une situation problématique ?

  • Selon Isabelle Jacob, les équipes innovantes sont le degré ultime de la maturité des équipes.

    • Une caractéristique commune …


Une culture de collaboration
Une culture de collaboration idées ensemble » 

  • Une étude de l’Université d’Harvard : quels sont les secrets d’une vie heureuse et satisfaisante ?

    • Collecte de données sur plusieurs aspects à intervalle régulier auprès de 268 individus

    • Sur une période de 75 ans (1972 à 2004)

  • Vise la création de liens.

  • Des employés / étudiants heureux et satisfaits :

    • communiquent davantage;

    • échangent des idées;

    • collaborent plus facilement.


Mission
Mission idées ensemble » 


1 1 d terminer les valeurs importantes valoriser
1.1 DÉTERMINER idées ensemble » LES VALEURS IMPORTANTES À VALORISER

  • Parce que nous puisons tous dans nos valeurs pour prendre une décision et agir.

  • Dimension affective

  • « Les recherches le démontrent clairement, l’élève qui sent que son prof se soucie de ses progrès est plus motivé, fournit plus d’efforts, apprend plus ».

    • Source : Un bon prof (par Denise Barbeau)

    • Titulaire d’un doctorat en psychopédagogie de l’Université de Montréal.

    • Prix de la ministre pour un travail de recherche sur la motivation scolaire, en 1994.


1.2 S’engager idées ensemble » Une culture de collaboration exige un engagement sincère de la part des leaders.Du discours à la pratique.


D fi gigantesque
Défi gigantesque idées ensemble » 

  • Les cégeps sont parfois de lourdes machines qui obéissent à un système bien implanté.

  • Comment proposer une nouvelle culture?

  • valoriser le processus plutôt que le résultat (Rémi Tremblay).

  • un chemin parallèle et non comme une nouvelle voie.

  • se développe au fil du temps puisqu’elle exige réflexion et organisation.

  • une culture forte et perceptible: une sorte de guide de comportement qui permet de savoir ce qui est important.

    • Ex: valoriser la communication, l’échanges d’idées, la collaboration.


Quatre engagements pour cr er des quipes classes collaboratrices
Quatre engagements pour créer des équipes/ classes collaboratrices.

  • Accorder le droit à l’erreur et susciter la prise de risques.

    Ex.: Considérer l’erreur comme une source d’apprentissage. L’erreur fait partie intégrante de la condition humaine.

  • 2. Donner l’autonomie nécessaire et la liberté d’action.

    • Ex.: Favoriser la prise d’initiative, l’implication et l’enthousiasme.

  • Reconnaître et valoriser la créativité.

    • Ex.: Encourager les échanges d’idées.

  • Créer une équipe/ une classe où tout le monde est gagnant.

    • Ex.: Favoriser la communication et l’ouverture.



Une quipe existe seulement lorsqu elle se rencontre
Une équipe existe seulement lorsqu’elle se rencontre dur est fait !

Isabelle JACOB, 2014


2 e moyen
2 dur est fait !e Moyen

COMPRENDRE LES ÉTAPES D’UNE SÉANCE DE GÉNÉRATION D’IDÉES


Tape 1 planifier la s ance de g n ration d id es
ÉTAPE 1 dur est fait !Planifier la séance de génération d’idées

  • S’assurer du bien-être des participants

    • Réfléchir aux espaces typiques où l’on se sent habituellement à l’aise et libre de s’exprimer.* Trucs d’ergothérapeute.

    • Aménager l’espace.

  • Je ne suis pas créatif.

  • L’universalité relative du potentiel créateur a déjà été démontrée en 1964 par les recherches d’Osborn qui a démontré que la créativité est normalement répartie, chacun de nous possède cette faculté à un degré plus ou moins différent.

    • Alex, OSBORN, Créativité L’imagination constructive, Paris. Dunod, (1964).

  • Une responsabilité


Tape 2 formuler la question
ÉTAPE dur est fait !2Formuler la question

  • Comprendre le besoin ou la difficulté en le regardant sous tous ses angles.

    Exemple :

    Comment motiver les étudiants à faire à la maison le travail exigé entre les cours?

Prendre le temps de formuler la bonne question.


Formuler une question en groupe
Formuler dur est fait !une question en groupe

  • L’apériman doit :

    • Présenter le besoin de façon générale.

    • Inviter chaque membre à proposer une formulation de la question. Tout le monde doit s’exprimer.

    • Écrire au tableau toutes les propositions sans commentaire, ni intervention.

    • Formuler, avec l’approbation du groupe, la question de départ.


Activit formulons une question
Activité dur est fait !Formulons une question

  • PROBLÈME

  • Plus d'un cégépien sur trois songe à décrocher dès le début de ses études.

  • DIRECTIVES (8 minutes) 

  • En équipe :

    • Nommer un collabo par bulle.

    • Chaque membre propose une formulation de la question.

    • Tout le monde doit s’exprimer.

    • Écrire sur une feuille toutes les propositions sans commentaire, ni intervention.

    • Le collabo formule, avec l’approbation du groupe, une question.


Tape 3 g n rer des id es
ÉTAPE 3 dur est fait !Générer des idées

  • Maitriser l’ABC de l’animation d’une séance de génération d’idée

    • Annexe 5 du Tire-Bouffon.

    • Les règles d’or de la génération d’idées (à venir).


D roulement de la s ance
Déroulement de la séance dur est fait !

  • Accueillir les participants.

  • Briser la glace.

  • Formuler une question de départ.

  • Présenter la technique de génération d’idées (TGI).

  • Générer des idées.

  • Animer la séance.

  • Arrêter la séance.

Après la séance

Inviter les participants à incuber les idées.


Tape 4 p asser l action
Étape 4 dur est fait !Passer à l’action

  • ANALYSER LES IDÉES

  • Explorer les points positifs en premier.

  • Classer les idées en explorant …

    • Plus: positif, avantageux, souhaitable.

    • Intéressant: à considérer, laisse indécis, vaut la peine d’être soupesé, les avenues intéressante.

    • Moins: négatif, détestable, désastreux.


Choisir une id e et l valuer
Choisir une idée et l’évaluer dur est fait !

  • Choisir une idées

    • Choix = un compromis entre l’objectif de départ et des contraintes 

    • Établir une liste critères.

  • Établir un plan d’action

    • L’échéancier du projet.

    • Évaluation du projet.


3 e moyen
3 dur est fait !e moyen

UTILISER LES RESSOURCES AU SERVICE DES IDÉES


Quels sont les ressources aux services des id es
Quels sont les ressources aux services des idées ? dur est fait !

  • Mobiliser vos ressources personnelles.

  • Utiliser le répertoire des techniques de génération d’idées.


Séance de génération d’idées dur est fait !

à la Maisonnette des Parents (Rosemont)


Activit g n rons des id es
Activité dur est fait !Générons des idées

QUESTION FINALE :

  • Générer des idées en suivant les étapes de la TGI.

    • TGI n°1B : Object inducteur

      ou

    • TGI n° 3 : Ailleurs et pas maintenant

  • 2. Choisir la meilleure idée.

    • Chacun propose son idée préférée, la plus populaire l’emporte.

DIRECTIVES (15 minutes)


Activit bol de poissons
Activité dur est fait !Bol de poissons

Comment :

  • Former un bol de poissons au centre. (Max. 6 participants)

  • L’animateur débute la discussion avec les participants dans le bol.

  • L’auditeur qui désire s’exprimer dépose sa main sur l’épaule d’un poisson et attends son tour. Le poisson lui laissera sa place lorsqu’il sera prêt.

Objectifs :

  • Favoriser des échanges dynamiques;

  • Discuter en petit groupe à l’intérieur d’un grand groupe;

  • Préparer son argumentaire ou sa question en dehors du groupe de discussion.

DIRECTIVES (10 minutes)


Pour obtenir le tire bouffon
Pour obtenir le Tire-Bouffon dur est fait !

Transmettez-moi deux questions d’ordre professionnel ou pédagogique qui vous préoccupent.



ad